août 04, 2020
baner pub

LA SODEFOR ET L’OIPR INFORMENT LES POPULATIONS DE LA MISE EN ŒUVRE DU DECRET CREANT LA RESERVE DE MABI-YAYA.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les Colonels -Majors Mamadou SANGARE et Adama TONDOSSAMA, respectivement Directeurs généraux de la Société de Développement des Forêts (SODEFOR) et de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), ont co-animé, le vendredi 22 février 2020, une réunion, à la préfecture d’Adzopé, pour informer les populations de la mise en œuvre du décret créant la réserve de Mabi-Yaya.

Le directeur général de la SODEFOR a informé les populations que sur les 73 000 ha que représentent les forêts classées de Mabi et Yaya, 61000 sont devenus par décret n° 2019/897 du 30 octobre 2019 la réserve naturelle Mabi-Yaya. Il a précisé que la réserve est désormais sous la protection de l’OIPR. Concernant les 12000 ha restant, le Colonel-Major a indiqué que la SODEFOR reste le gestionnaire de cet espace.

Pour sa part, le directeur général de l’OIPR a indiqué aux populations que l’Etat de Côte d’Ivoire n’a pas érigé les forêts classées de Mabi et Yaya en réserve naturelle au détriment des populations ou pour empêcher le développement. Il a souligné que l’Etat l’a fait dans le but de faire en sorte que la Côte d’Ivoire demeure un pays forestier. Il a ajouté que la réserve permettra d’augmenter la pluviométrie et favoriser le développement de l’agriculture dans la région.

Présidant cette réunion d’information, le gouverneur de la région de la Mé a invité les populations au respect scrupuleux de cette décision de l’Etat.

SERVICE COMUNICATION

© 2019 Société de Développement des Forêts

BDA