avril 20, 2021

Agroforesterie

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
La pratique de l’agroforesterie par la SODEFOR sous l’angle de la Stratégie de Préservation de Réhabilitation et d’Extension des Forêts (SPREF) a été expliquée par le Directeur du Centre de Gestion de San Pedro, le Colonel Soro Doma, lors des 1ères Journées Scientifiques de l’Agroforesterie tenues du 12 au 13 mars 2021, à l’Université Jean Lorougnon Guedé de Daloa.
Organisées par l’Unité de Formation et de Recherche en Agroforesterie, ces Journées ont été parrainées par le Directeur Général de la SODEFOR, le Colonel-Major Mamadou SANGARE et placées sous la présidence du Prof. Tidou Abiba Sanogo, présidente de ladite Université. Elles ont eu pour thème : « Agroforesterie : Quelles approches scientifiques pour une meilleure gestion des ressources naturelles ».
Le Colonel Soro Doma est intervenu lors du 2ème panel inscrit dans le programme afin de rechercher des réponses d’experts à la problématique suivante : « Comment assurer la mise en œuvre de l’agroforesterie en Côte d’Ivoire ».
Selon le Colonel, la SODEFOR assure la mise en œuvre de l’agroforesterie dans le domaine forestier de l’Etat, depuis 25 ans, à partir de trois méthodes que sont le taungya, la reconversion et la complantation. Durant ces 25 années, la SODEFOR a ainsi acquis de l’expertise en la matière, a-t-il affirmé.
Il a par ailleurs mis en exergue quelques conditions de promotion de l’agroforesterie en vue de son développement en Côte d’Ivoire. Il s’agit entre autres de l’information, la sensibilisation, le transfert de compétence et l’encadrement.
Pour terminer, l’orateur a invité tous les acteurs de la mise en œuvre de l’agroforesterie en Côte d’Ivoire à œuvrer de sorte à vulgariser la documentation portant sur cette technique de reconstitution des forêts afin de faciliter sa compréhension.
© 2019 Société de Développement des Forêts

BDA