juin 03, 2020
baner pub

FEUX DE BROUSSE DE 2019-2020 EN AUSTRALIE

La saison 2019-2020 des feux de brousse en Australie a débuté en juin touchant surtout la Nouvelle-Galles du Sud et dans l'est et le nord-est de l'Etat de Victoria, avant de sortir des forêts fin décembre, justifiant plusieurs « états d’urgence" déclarés dans ces deux Etats développant les plus importants incendies de végétation de l'histoire de l'Australie, principalement dans le sud-est du continent6.

Au 14 janvier 2020, 18,6 millions d'hectares environ (186 000 km2) 10 avaient déjà brûlé, détruisant plus de 5 900 bâtiments (dont 2 779 habitations) et tué au moins 34 personnes. La faune et la flore seront durablement affectés : environ un milliard d'animaux auraient été tués entre juin et mi-janvier, et plusieurs espèces menacées pourraient être menacées d'extinction.

La qualité de l'air a souvent atteint des niveaux dangereux 23 ; les apports massifs de cendre peuvent polluer les eaux superficielles. Au 7 janvier 2020, de la fumée était visible à 11 000 kilomètres de là, au Chili et en Argentine. Le 2 janvier 2020, selon la NASA, 306 millions de tonnes de CO2 avaient été émises. La superficie touchée est moindre que lors des ceux de 1974-1975 qui avaient brûlé 117 000 000 ha, mais les dégâts sont bien plus importants en termes d’intensité de feu, de durée, de saisonnalité et d'écosystèmes touchés. Des « mégafeux » (incendies fusionnant entre eux) ont été observés, faisant qualifier l’Anthropocène de « Pyrocène". Ces feux ont mobilisé la Force de défense australienne (soutien aérien) et des renforts venus de toute l’Australie ainsi que de l'étranger (ex : pompiers et équipement venus de Nouvelle-Zélande, de Singapour, du Canada et des États-Unis)36. Au 18 janvier, le coût de cette saison de feux avait déjà dépassé d’environ 4,4 milliards de dollars celui des « incendies du samedi noir » de 2009et les revenus du secteur du tourisme ont chuté de plus d'un milliard de dollars38.

© 2019 Société de Développement des Forêts

BDA